lundi 27 janvier 2020

Communiqué Pacte pour la transition Perpignan Respir’Action devant le Collège Jean Macé

Des citoyens du collectif Pacte pour la Transition Perpignan accompagnés par les représentants de la Fédération Départementale des Parents d’Élèves, (FCPE) organisaient ce lundi 27 janvier 2020 une action visuelle et symbolique à la sortie des classes du collège Jean Macé, situé boulevard des Pyrénées.
Ce groupe scolaire qui avec l’école primaire Jules Ferry, accueille plus de 900 élèves, est directement exposés à la pollution quotidienne du trafic automobile.

Les boulevards traversant Perpignan sont, avec la voie sur berge et l’autoroute A9, les plus pollués de la ville : ils supportent un trafic de 40 000 véhicules/jour, alors qu’ils devaient être aménagés avec des voies dédiées au bus (prévu dans le plan de déplacement urbain de 2007).

La pollution de l’air et le changement climatique ne sont pas une fatalité.
Si la troupe joyeuse « Bout de clown » venue en patinette, s’efforçait de présenter la situation avec humour, elle demeure une préoccupation majeure et il faut agir.

Le Pacte pour la transition exige des candidats à l’élection municipale de Perpignan, un engagement fort pour une mobilité adaptée aux enjeux de lutte contre la pollution et de la préservation du climat.
Il est inadmissible en 2020 qu ‘une 2X2 voies traverse encore le cœur de la ville exposant les habitants et en tout premier lieu les enfants, à des taux de pollution (NO2 et particules fines) dépassant les normes sanitaires définies.
Les transports sont responsables dans l’agglomération de Perpignan de 60 % des émissions de CO2.
Les experts du GIEC et l’ONU appellent à l’urgence d’agir pour freiner le changement climatique.
Les villes disposent de vrais leviers pour réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Organiser autrement les déplacements dans l’agglomération pour répondre aux impératifs de santé publique et de préservation du climat, c’est possible.
Plus de 50 ONG nationales engagées dans la transition écologique et la solidarité se sont unies au sein du Pacte pour la Transition afin de proposer un programme de mesures concrètes à mettre en œuvre par les communes.
Le collectif Pacte pour la Transition 66 s’inscrit dans cette initiative et demande aux candidats aux municipales de Perpignan d’adopter un programme d’action sur la mobilité permettant de contenir le réchauffement climatique et de réduire drastiquement la pollution de l’air.
Satisfaire à de tels objectifs implique la mise en œuvre de politiques publiques volontaristes qui réorientent la priorité d’usage du domaine public pour disposer d’une offre alternative à la voiture au service de tous les citoyens ; 25 % des ménages perpignanais ne possèdent pas de voiture.

Synthèse des propositions pour Perpignan

  • réduire le trafic routier et l’espace dédié aux transports motorisés en ville
  • priorité aux mobilités actives : extension de la zone piétonne du centre-ville, continuité et maillage de toutes les pistes cyclables protégées.
  • étoffer l’offre de transports en commun, notamment avec des lignes en site propre : BHNS ou Tramway.
  • contribuer à concrétiser la complémentarité des réseaux de transports en commun, intégrant l’étoile ferroviaire.
  • tarification sociale des transports en commun adaptée.
  • un transport de marchandises et de logistique de proximité adapté et régulé.
  • interdire le survol de la ville par les avions.
  • sortir la commune du syndicat mixte propriétaire de l’aéroport.

Propositions détaillées

  • 1-manifeste 66 « Pour une mobilité soutenable pour tous ».
  • 2-Pacte pour la transition : les mesures 14-15-16-17 Agir pour toutes les mobilités alternatives à la voiture solo
    • 14. Renforcer l’offre, l’accès et l’attractivité de transports en commun sur le territoire.
    • 15. Donner la priorité aux mobilités actives (marche, vélo) dans l’espace public.
    • 16. Limiter la place des véhicules les plus polluants et des voitures individuelles en ville.
    • 17. Développer une logistique urbaine du transport des marchandises adaptée aux caractéristiques de la commune.

Pour plus d'informations : pacte.transition66@gmail.com

lundi 13 janvier 2020

Qui est Jean-Bernard Mathon

Voici la biographie, autorisée, de Jean-Bernard Mathon, candidat aux élections municipales de 2020 à Perpignan.
Il est co-tête de liste de « l’Alternative ! Perpignan écologique et solidaire » avec Caroline Forgues.
Tous mes remerciements à Jean-Bernard Mathon et à Fabricio Cardenas pour leur aide.

Lire la suite

samedi 9 novembre 2019

Pour L’Alternative !, le train est notre avenir !

Communiqué de presse de la liste L'Alternative ! Perpignan écologique et solidaire.

Lire la suite

dimanche 20 octobre 2019

Mobilisation pour la sauvegarde des terres agricoles le samedi 19 octobre 2019

En face de la clinique Saint-Pierre, l’usine de matériaux routiers ROUSSILLON ENROBES envisage une extension de ses stockages de matériaux. Pour le permettre, la commune de Saint-Estève a modifié son Plan Local d’Urbanisme pour rendre possible cette extension sur 8 hectares, aujourd’hui des terres agricoles qui seront perdues si le projet se faisait.

On continue de grignoter la ceinture agricole de Perpignan, déjà mitée par l’extension urbaine, les zones commerciales, les rocades ! Arrêtons cette course en avant, préservons notre capacité alimentaire locale !

Lire la suite

mercredi 16 octobre 2019

Lettre ouverte aux écologistes de Perpignan et au-delà.

L’Assemblée citoyenne, créée sur la place Rigaud le 14 septembre 2019, présente une liste pour les municipales de Perpignan en 2020 : L’Alternative ! Perpignan écologique et solidaire. L’Alternative se place résolument dans l’urgence climatique et portera un programme ambitieux de transition écologique et énergétique. Elle déclinera dans son programme le Pacte pour la Transition porté par un regroupement de 50 associations au niveau national.

Lire la suite

vendredi 5 avril 2019

Mon avis sur la révision du PSMV

En mars 2019 un enquête publique pour la révision du plan de sauvegarde et de mise en valeur du secteur sauvegardé de Perpignan. Voici le texte que j’ai envoyé au commissaire enquêteur le 3 avril 2019.

Lire la suite

dimanche 9 décembre 2018

Marche pour le climat : 1200 personnes à Perpignan

Le samedi 8 décembre 2018, plus de 1200 personnes se sont réunies à Perpignan pour participer à la Marche pour le Climat.
Le but de cette marche est de rappeler l’urgence climatique et d’inciter les gouvernants à agir.

Lire la suite

lundi 5 novembre 2018

Nous voulons des coquelicots

Le vendredi 2 novembre, à 18h30, une vingtaine de personnes s’est réunie devant la mairie de Perpignan pour dénoncer l’usage des pesticides.
Ce rassemblement a eu lieu en réponse à l’appel du mouvement « Nous voulons des coquelicots ».

Lire la suite

dimanche 14 octobre 2018

300 personnes pour le climat à Perpignan

La matinée du samedi 13 octobre 2018 a été marquée par deux événements en lien avec la lutte contre le changement climatique.

Lire la suite

dimanche 9 septembre 2018

Vélorution à Perpignan pour le climat

SDIM9194.jpg

Samedi 8 septembre, à l’appel de vélo en Têt et d’Alternatiba 66, une vélorution a eu lieu à Perpignan.
Plus d’une centaine de personnes s’est déplacé pour montrer l’importance de la lutte pour le climat et s’opposer au projet du gazoduc entre la France et l’Espagne.
Près de 80 cyclistes ont participé à la vélorution qui a fait le tour du centre-ville, en passant par la gare.

Lire la suite

mardi 19 juin 2018

Nou-S Perpignan lance son appel

Le samedi 16 juin 2018, au pied de la statue de François Arago lançait un appel en vue de bâtir un projet démocratique, social, solidaire et écologique pour Perpignan.

Lire la suite

jeudi 17 mai 2018

Le Bus EMIN pour le revenu minimum à Perpignan

Parti de Bruxelles pour un grand tour d’Europe, et de retour d’Espagne un bus européen EMIN est passé le 14 mai à Perpignan.

Ce fut l’occasion d’une journée associative, musicale et de débats citoyens.

Lire la suite

mardi 10 avril 2018

Gazoduc STEP : un bilan complaisant après une fausse concertation

Le Collectif contre le projet de gazoduc transfrontalier communique.

 

Lire la suite

mercredi 4 avril 2018

Respiraction à Perpignan

Le mercredi 4 avril 2018, à l’appel des associations Alternatiba66 et Vélo en Têt, près d’une quarantaine de militants s’est réunie devant le collège Macé pour une respiraction.

Lire la suite

dimanche 1 avril 2018

Alternatiba66 et Vélo en Têt organisent une Respiraction !

Mercredi 4 avril 2018 à 11h30, pour dire non à la pollution atmosphérique. Il n’y a pas de fatalité. Dans ce but, la plateforme inter-associative porte de nombreuses propositions à inscrire dans les politiques publiques du Plan Climat Air Énergie Territorial (PCAET) de la communauté urbaine de Perpignan, en cours de préparation. Organiser autrement les déplacements dans l’agglomération, pour répondre aux impératifs de santé publique et de préservation du climat, c’est possible.

Lire la suite

jeudi 29 mars 2018

Nous n’en poumons plus !

Les propositions pour le PCAET

Dans le cadre de la préparation du Plan Climat Énergie Air Territorial de Perpignan Méditerranée Métropole, les associations Alternatiba66 et Vélo en Têt se sont associées pour l’organiser des événements de sensibilisation du grand public.

Lire la suite

samedi 24 mars 2018

Des citoyens offrent un banc à la mairie de Perpignan

Déambulation festive avec un banc dans le centre-ville de Perpignan

Le samedi 24 mars 2018, un collectif d’associations et de citoyens a offert un banc à la mairie de Perpignan.
Le but de cet événement festif était d’alerter sur la situation à Perpignan, ville qui voit les bancs publics disparaître petit à petit.

Lire la suite

mardi 23 janvier 2018

Non au Midcat !

Lundi 22 janvier 2018 avait lieu l’avant-dernière réunion de concertation sur le projet de gazoduc qui doit traverser les Pyrénées-Orientales et l’Aude.
Le collectif « Non au gazoduc » était présent pour montrer son opposition.

Lire la suite

lundi 15 janvier 2018

Communiqué du collectif « Sauvons le Théâtre municipal de Perpignan »

Théâtre municipal de Perpignan : le maire doit renoncer à son projet !

Lire la suite

samedi 13 janvier 2018

Manifeste contre le gazoduc transfrontalier

Aude et Pyrénées Orientales-Décembre 2017/Janvier 2018

Le projet MidCat ressurgit sous un autre nom STEP (South Transit East Pyrénées), un autre format, et dans une concertation préalable précipitée portée par la société TIGF (Transports et Infrastructures Gaz France) pour en faciliter l’implantation, mais avec les mêmes objectifs. Un gazoduc d’interconnexion qui irait de la frontière espagnole jusqu’à Barbaira près de Carcassonne, en traversant le Roussillon et l’Aude. Une infrastructure au coût annoncé, de l’ordre de 290M€. Ce gazoduc est inscrit dans les projets d’intérêt commun (PIC) européens et de ce fait est éligible à d’importants financements publics européens.

Lire la suite

- page 1 de 3

Haut de page