MOBILISATION DES OPPOSANT·ES AU GOLF le mercredi 19 juin à 18h devant le Conseil Départemental et la Préfecture

Communiqué de presse du Collectif pour la préservation de l’eau dans Pyrénées-Orientales qui appelle à un rassemblement le 19 juin 2024, devant le Conseil départemental.

Madame, Monsieur,

Nous, opposants au projet de ZAC golfique à Villeneuve-de-la-Raho réunis au sein du Collectif pour la préservation de l’eau dans Pyrénées-Orientales, appelons à un rassemblement le mercredi 19 juin devant le Conseil Départemental et la Préfecture pour dénoncer haut et fort les autorisations de prélèvements d’eaux brutes dans le lac voisin à des fins d’irrigation.

Nous dénonçons non seulement l’hypocrisie et les mensonges du ministre et de son préfet, mais aussi ceux des élu·es du conseil départemental, soi-disant opposés au golf, et qui pourtant ne font rien alors qu’ils en ont le pouvoir.

Ils refusent d’écouter ; obligeons-les à nous entendre ! Ni golf, ni béton !

Nous détaillons ci-dessous les raisons qui nous conduisent à organiser cette mobilisation et en pièce-jointes les preuves de ce que nous affirmons.


DOSSIER PRESSE :

Comme vous le savez, le ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des Territoires, Christophe Béchu, a annoncé le 22 mai dernier que le futur golf utiliserait uniquement des eaux de réutilisation, issues de la Station d’Épuration (STEP).

Au-delà de l’ironie qui consiste à confisquer au profit du golf des eaux de réutilisation qui pourraient servir aux habitants et aux agriculteurs, à l’heure où l’on nous annonce la hausse des prix de l’eau dans le département, cette annonce revient à valider la construction du golf sans contrepartie puisque que le ministre se contente de déclarer qu’il « n’autorisera pas la mise en service » si le golf utilise des eaux brutes.

Il est en effet plus qu’improbable que Christophe Béchu soit encore en poste au moment de l’inauguration du golf. Son annonce ne l’engage en rien et ne donne aucune garantie que le projet sera « 100 % autosuffisant » comme il l’affirme.

Le projet de golf, tel qu’il existe actuellement, prévoit bien des prélèvements dans le lac de Villeneuve-de-la Raho.

Le Conseil Départemental, gestionnaire du lac de Villeneuve-de-la-Raho, y autorise les prélèvements d’eaux brutes pour irriguer le futur golf en cas de besoin.

L’A.S.A d’irrigation en aval de la réserve de Villeneuve-de-la-Raho et la préfecture des Pyrénées-Orientales s’appuient sur la décision du Conseil Départemental pour autoriser également ces prélèvements.

Le 24 mai dernier, nous avons adressé un courriel aux élus du Conseil Départemental pour leur demander de dénoncer la convention autorisant ces prélèvements.

Nous avons également demandé à rencontrer Madame Hermeline Malherbe, présidente du Conseil Départemental, et Monsieur Nicolas Garcia, premier vice-président en charge de l’eau.

A ce jour, ces demandes sont restées sans réponses.

De plus, dans un article publié dans le Travailleur Catalan le 22 mai dernier, intitulé « une mise au point utile », Nicolas Garcia qualifiait nos affirmations de « mensongères » (il s’agit d’une réponse indirecte à lettre ouverte à la population que nous avions publiée par voie de presse le 29 avril dernier).

Nous avons pu nous procurer copies des documents attestant de ces autorisations de prélèvements et qui confirme la véracité de notre propos.

Nous vous les communiquons aujourd’hui en pièce-jointe à ce courriel pour dénoncer publiquement l’hypocrisie du ministre et celle des élus du Conseil Départemental.

Il s’agit de :

  1. le protocole de convention entre la commune de Villeneuve-de-la-Raho et le Conseil Départemental communiqué à la mairie après signature du CD le 28 octobre 2016.
  2. Le procès-verbal de la délibération n° CP20161010N_21 attestant que cette convention a bien été adoptée par le Conseil Départemental à l’unanimité des présents le 10 octobre 2016.
  3. Le protocole d’accord entre la commune de Villeneuve-de-la-Raho et l’A.S.A. d’irrigation à l’aval de la réserve de Villeneuve-de-la-Raho du 23 juin 2017.
  4. L’arrêté préfectoral n°DDTM/SER/2019186-0001, en date du 5 juillet 2019, qui autorise les prélèvements en s’appuyant sur les conventions avec le Conseil Départemental et l’A.S.A.

Vous retrouverez également en pièce-jointe :

  1. Le courriel que nous avons envoyé aux membres du conseil départemental le 24 mai dernier (où vous retrouverez l’intégralité de notre argumentation technique).
  2. Le visuel appelant à la mobilisation le 19 juin prochain.
  3. La copie de ce « Dossier Presse »

Comme vous le constaterez, il est clairement indiqué dans le protocole de convention entre la commune de Villeneuve-de-la-Raho et le Conseil Départemental (1), à la page 3, alinéa 3, paragraphe 2, consacré aux eaux d’irrigation, que « Il ne pourra être fait appel à l’eau de la retenue qu’en cas de besoin ponctuel justifié par une insuffisance du volume des rejets de la STEP, une incompatibilité qualitative de ces derniers, ou par un arrêt technique de cette même STEP ». Ce qui implique donc que ces prélèvements dans le lac sont prévus, possibles et mêmes indispensables pour l’irrigation du golf.

Comme précisé à la fin du même paragraphe, certes « le volume d’eau de la retenue adressée au gestionnaire devra faire l’objet d’un accord exprès du Département qui ne pourra être délivré que sur la base d’un dossier technique explicitant ce besoin ».

C’est sur cette base que Monsieur Nicolas Garcia appuie son argumentation dans l’article du Travailleur Catalan précédemment évoqué (auquel nous nous réservons un droit de réponse dans les pages du TC).

Nous lui répondons que :

  • Rien ne garantit que le conseil départemental lors de la prochaine mandature soit toujours majoritairement opposé au golf.
  • Que si le dossier technique justifie les besoins en eaux brutes tels que prévus aux conditions évoquées ci-dessus, le conseil départemental aura bien du mal à refuser son accord notamment en cas de contestation devant le Tribunal Administratif.
  • Que s’ils sont sincèrement opposés au golf, il est de leur devoir moral de dénoncer cette convention.

Vous constaterez également que la convention signée avec l’A.S.A. (3) s’appuie sur la convention passée avec le département, tout comme l’arrêté préfectoral de 2019 (4) à la page 2, paragraphe 1, 2 et 3.

Cet arrêté précise d’ailleurs les quantités prélevées dans le lac comme vous pourrez le constater à la page 7, Article 7 : Programme annuel d’irrigation, alinéa 7-3 : ressource complémentaire, où sont estimés les prélèvements dans le lac de Mai à Octobre, pour un total de 30 000 m²/an.

Vous remarquerez que ces estimations sont d’ailleurs largement sous-évaluées puisque calculées sur la base des données d’observations sur trois ans : 2014-2015-2016. Elles ne tiennent donc pas compte de la réalité climatique actuelle.

De même, la simulation des ressources en eaux de la STEP s’appuie sur une estimation d’une population de 7600 habitants en 2030. À ce jour la commune compte 4270 habitants. Il est douteux que, même avec les 600 logements prévus sur la ZAC (logiquement construit après le golf d’après le PLU) ce seuil de population soit atteint (il faudrait 5,5 habitants par logements). Ce qui implique des prélèvements plus importants en eaux brutes que ceux estimés.

Les propos du ministre rendent de fait caduc cet arrêté préfectoral. Le préfet a le pouvoir et le devoir d’agir.

Nous réclamons la mise en acte des annonces ministérielles : Pas une goutte d’eau brute ne doit aller au golf. En conséquence, le projet de ZAC golfique, conçu sur cette base, doit être totalement abandonné.

C’est pour toutes ces raisons que nous appelons à un grand rassemblement de tou·te·s les opposant.es sincères au golf le mercredi 19 juin à 18h devant le conseil départemental et la préfecture.

Le Collectif pour la protection de l’eau dans les Pyrénées-Orientales (Alternatiba 66, la Confédération Nationale du Travail, La Confédération Paysanne, Citoyens pour le climat, Les Écologistes, Extinction Rebellion, La France Insoumise, La Ligue des Droits de l’Homme, Le Nouveau Parti Anticapitaliste, Solidaires, Soulèvements de la Terre, Viure).


 

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : http://eixerit.info/index.php?trackback/1100

Haut de page